La patience : une bien rare vertu !

Article : La patience : une bien rare vertu !

La patience : une bien rare vertu !


«La patience est amère mais son fruit est doux.» nous dit un proverbe bien connu. On échoue certaines fois dans nos entreprises par ce qu’il nous manque de la patience. Toutefois on en a besoin comme les fleurs ont besoin de l’eau et du soleil pour croître. La patience nous échappe parfois et ce sont des gaffes qu’on encaisse. N’est-il pas temps que l’on y pense pour être plus assuré dans notre vie ? C’est la grande question de ce billet…

Dans la grande majorité de nos sociétés actuelles la culture de certaines vertus est très négligée. On s’en fiche complètement. On préfère croire en nos gadgets, nos outils technologiques et ainsi négliger parfois ce qui est si noble. Peut-être me dirait-on en quoi une vertu comme la patience peut servir à nos sociétés à l’heure actuelle. C’est le progrès constant à pas de géant qui importe. Le monde évolue. Il faut évoluer à son rythme.

Mais au final on verra qu’on aura confondu vitesse et précipitation. On aura mal compris ce que c’est que la patience. Mais aussi tout ce qu’elle peut entraîner comme conséquence. Qu’est-ce que donc la patience pourrait nous enseigner dans notre mode de vie actuel ? Serait-elle encore importante ? Quid ceux-là qui en font une règle ou encore une boussole ?

La patience et son important dispositif.

Avoir de la patience c’est lorsque l’on sait attendre. Et attendre ici ce n’est pas rester dans son petit coin à espérer que la manne tombe du ciel. Que la chance nous sourit. Que les portes s’ouvrent d’elles-mêmes, que les résultats se concrétisent d’eux-mêmes. C’est quand on ose croire et espérer en dépit de tout ce qui peut arriver.

C’est lorsque l’on se donne à fond pour réaliser quelque chose d’utile pour soi et aussi pour la société. La patience nous amène à concrétiser nos rêves les plus chers ; à gravir les échelons les plus élevés. Elle nous amène à garder la foi dans les circonstances les plus noires et troublantes.
Elle nous incite au travail continu et à une confiance certaines fois démesurée pour atteindre un but. Elle nous aide à construire, à charpenter notre existence voire celle des autres. A cet effet, on obéit au principe de ce proverbe qui dit : « Il faut donner du temps au temps.» C’est-à-dire qu’il ne sert à rien de se précipiter si on est sage et prévoyant. Toute chose demande du temps.

N’est-ce pas La Fontaine qui disait « Rien ne sert de courir il faut partir à point.» ? Absolument il voulait nous enseigner que la patience et la persévérance au final payent. Car «Goutte à goutte on emplit la cuve.» D’un seul coup on n’arrive pas à tout faire, à tout concrétiser.

La patience nous enseigne l’importance du temps et le pouvoir de la foi. En outre, elle nous aide à créer, à inventer. Souvenons-nous de Thomas A. Edison, il a été un modèle de patience et de courage extraordinaires.

La vie pour certains d’entre nous devient plus facile grâce aux inventions technologiques. Mais cela ne détruira jamais la profondeur de la patience. Cela n’effacera jamais son caractère essentiel de notre vie. Au contraire il faut en profiter pour travailler plus dur et plus sûr.

Nous qui avons négligé la patience il est temps que nous lui donnions sa place dans nos vies. Il faut la chercher, soupirer après comme une biche soupire après des courants d’eau. Il faut la cultiver, l’enseigner, la partager. Notre monde en a grandement besoin. Ses leçons sont bénéfiques. Ce n’est qu’à nous qu’il revient de nous mettre à son école.

© Billy James RAYMOND

Partagez

Commentaires

viliome morline
Répondre

i like it, thats'is very good!!!

billy
Répondre

Thx Morline