Un peuple qui chante en toutes circonstances !

Article : Un peuple qui chante en toutes circonstances !
30 janvier 2014

Un peuple qui chante en toutes circonstances !

crédit photo: Bonzouti.com
crédit photo: Bonzouti.com

Je vous peins dans la majorité de mes billets sur Haïti des images d’un pays plutôt sinistre. Mais vous savez quoi ? Dans cette merveille de l’archipel des Antilles, il y a aussi des choses d’un extrême humour. C’est peut être un secret de polichinelle. Le peuple haïtien c’est un peuple qui chante en toutes circonstances. En tant que fils d’Haïti. Je vous mets au parfum…


Vous l’avez probablement remarqué. Quand on arrive en Haïti, il y a des difficultés à n’en plus finir, certes. Mais on découvre un peuple extraordinaire. Un peuple qui résiste malgré ses innombrables difficultés et qui croit et veut espérer. Et les Haïtiens sont un peuple créatif. La créativité de ce peuple est palpable à travers son art et sa culture, les moyens qu’il invente pour survivre et ce que ces îliens aiment beaucoup : c’est chanter.

Chanter pour l’Haïtien est quelque chose d’inexplicable. Je vous dis vrai. Le chant exalte quelque part notre peuple. Toutes catégories confondues les Haïtiens chantent. D’où nous vient notre inspiration ? C’est la grande question, mais l’essentiel est que nous sommes inspirés et nos sources sont diverses.

Dans mes expériences à la campagne et dans les villes, j’ai rencontré des gens qui travaillent dans des champs sous un soleil de plomb et malgré tout qui chantent. Des gens à la rivière pour faire la lessive qui chantent. Des gens qui chantent en faisant le ménage. Dans leurs petites boutiques, au marché, dans les rues, dans les magasins, des mendiants partout ce sont toujours des refrains d’un air réconfortant…bref, on entend constamment ce peuple chanter.

On chante sa misère, ses craintes, ses déboires, ses joies, ses tristesses, ses peines, son optimisme, son espoir tout comme son désespoir… On chante pour se divertir et ainsi chasser quelques idées insupportables. On chante pour attirer sur soi le regard favorable du Bon Dieu. On chante pour se raconter et s’encourager. On chante ses aventures, ses conquêtes, sa fierté, sa beauté.

Dans les chansons on trouve du réconfort, de la vigueur, de la confiance, de la consistance… On oublie peine et tracas du quotidien. Même si c’est pendant un instant. D’après ce qui est répandu dans le pays, à l’époque de l’esclavage, nos ancêtres chantaient et cela nous serait resté comme héritage. Ce n’est pas mauvais à mon avis, c’est un bel héritage.

Chanter nous permet de nous défouler. Mais de nous remplir aussi de nouvelles choses. C’est comme une voiture qui fait le plein. Même si on chante pour se défouler ou laisser dégager quelques fardeaux, à la fin on se rend compte que l’on acquiert de bien de belles choses. Des fois on n’a que ses chansons comme accompagnateur. Chose admirable et profonde aussi.

Personnellement, je me souviens que chanter m’a permis bien des fois de trouver une idée géniale. Cela m’a réconforté et m’a aidé à passer d’une certaine passivité à une conscience effective d’une situation donnée. On n’a pas besoin d’être artiste pour chanter,  ce qui importe, c’est l’ampleur des émotions qui nous traversent lorsque l’on se laisse aller à chanter.

Partagez

Commentaires

billy
Répondre

Un peu de ce qu'on a dans l'ame nous autres Haitiens!

Khadim
Répondre

Dis-moi un seul pays où on ne chante pas ? Salam

billy
Répondre

Mon objectif a travers ce billet c'etait de montrer comment le peuple haitien etait attache a cet aspect de notre culture. Certes, on chante partout dans le monde mais un peuple peut bien aimer chanter qu'un autre.