Je suis fier d’être « moi », je l’assume !

Étiquettes
30 avril 2014

Je suis fier d’être « moi », je l’assume !

Credit photo: Zacharie Victor
Credit photo: Zacharie Victor

S’assumer en tant que ce qu’on est n’est pas toujours facile. Plusieurs raisons peuvent expliquer cela. Dans cet ordre d’idées, je pourrais citer des critères religieux, socioéconomiques, culturels, etc. Lorsque l’on est confronté à ce genre de situation, on a toujours tendance à dissimuler son vrai visage. On se fait passer pour d’autres, on arrive même à se mépriser pour être dans la peau de quelqu’un d’autre ou tout simplement on accepte de s’effacer complètement. Et pourtant, quand on est soi et quand on y travaille constamment on se sent bien mieux.

Je suis fier d’être « moi» parce que dans les 7 milliards d’individus existant sur la planète terre et même ceux qui ont vécu, il

n’existe personne qui soit identique à moi. Et cela n’arrivera jamais. Personne n’a le même code génétique que moi. C’est-à-dire, personne n’a les mêmes caractères, n’héritent des mêmes gênes que moi. Je suis unique et cela c’est déjà un truc merveilleux. C’est notre cas à tous dans ce monde. Si je suis unique à ce point pourquoi ne pas être fier de moi ? Pourquoi avoir honte d’affirmer et d’assumer ce que je suis ?

Je suis fier d’être « moi » parce que cette merveilleuse unicité génétique que je suis a été complétée par des particularités d’ordre socioculturel, voire économique, etc. En ce sens, j’ai reçu des éléments d’éducation qui m’ont permis d’intégrer la société et de m’y trouver une place dans cette dernière. J’ai fait un parcours qui m’a permis de faire telle expérience, d’occuper telle position. Bien que cela ne soit aucunement la situation de tout un chacun. Néanmoins, même si chacun a été inséré dans un contexte donné ou dans le même contexte socioculturel et économique cela ne fait pas de nous une espèce de colonie de « clones ». Les éléments socioculturels, nous les avons tous reçus et les avons intégrés différemment.

Certains ne nous plaisent pas on s’en fiche. D’autres nous intéressent dans un degré moindre on y prête pas trop attention. D’autres encore sont incontournables, certaines fois pour la réalisation et la stabilisation sociale on est obligé de s’y plier. Après tout, chacun de nous hormis ceux qui ne jouissent pas des facultés mentales nécessaires, a la chance de vivre une situation donnée et tente de se faire une représentation de cette dernière. Donc, même si le social, le culturel et même l’économique ont contribué à faire de nous ceux que nous sommes aujourd’hui, pourquoi ne pas être fier de soi ? Ne pas briser, faire sauter les barrières qui se dressent devant nous pour se construire et s’assumer dans la positivité ?

Je suis fier d’être moi et je l’assume quand certains individus mal intentionnés veulent passer mes droits sous les pieds. Quand ils veulent me piétiner, me faire croire que je suis inférieur par rapport à tel ou tel groupe ou telle catégorie de la société. J’assume ce que je suis haut et fort. Non pas essentiellement des titres professionnels, académiques, mais avant et surtout des qualités que j’ai certainement acquises, ma vision pour un monde meilleur, ma position de citoyen qui a un rêve, qui lutte pour faire respecter les droits de tout un chacun de vivre comme des hommes. Ma fierté d’être avant tout tolérant et toujours prêt à comprendre d’abord avant de porter un quelconque jugement sur autrui.

Certains d’entre nous se laissent guider par des intérêts mesquins et avilissants pour faire des choses exécrables, c’est leur choix. En ce sens, quand ils sont en contravention avec la loi qu’ils se plient. Moi, mon choix c’est de travailler à être toujours un citoyen du monde, humaniste, tolérant et conciliant. Et ce malgré les hauts et les bas, les gaffes, les difficultés, je veux assumer ce que je suis et vous alors ?

© Billy James RAYMOND

Partagez

Commentaires

alexandre
Répondre

moi aussi je suis de toi!

billy
Répondre

D'accord mon frere!

Chantal
Répondre

Très profond le texte et plein de révélations. Bravo cher frère et merci pour les conseils fournis.

billy
Répondre

merci bien et aussi d'avoir lu avec attention!