Le cinéma haïtien vers le marché africain

Article : Le cinéma haïtien vers le marché africain
10 février 2014

Le cinéma haïtien vers le marché africain

Le 25 janvier dernier un important protocole d’accord a été signé pour la distribution des films haïtiens sur le marché africain. Ce protocole d’accord est signé entre la Motion Picture Association of Haïti (MPAH) et la Nollywood and African Film Critics’ Awards (NAFCA). Faut-il espérer que grâce à ce protocole d’accord les africains feront connaissance avec notre cinéma? Bien que cette question du cinéma haïtien est à remettre en question dans une certaine mesure.

L’accord signé prévoit que « la NAFCA fasse une critique des films haïtiens pour les présenter au public africain et les films haïtiens seront sélectionnés pour concourir dans le cadre de l’ « African Oscar ». C’est bien une précieuse opportunité pour les acteurs haïtiens de se faire connaître dans le monde du cinéma africain. Depuis plusieurs années en effet les films africains sont vus en Haïti. Ils sont projetés sur des chaînes privées ce qui a permis à une partie du public haïtien d’en connaître un peu plus sur les acteurs africains…

Il y a particulièrement la chaîne ATV42 qui prend l’habitude de gâter le public haïtien avec des heures consacrées à des films africains. Je connais plusieurs personnes mordues de ces séances. Cela permet une certaine connaissance de quelques réalités présentes sur le territoire africain. On fait parfois des comparaisons entre les deux réalités. On essaye d’apprécier le talent des producteurs africains dans la manière qu’ils ont de produire des films. Ne faudrait-il pas aussi que l’inverse soit fait du côté de l’Afrique ?

Même s’il faut souligner une absence quasi totale des salles de cinéma au pays. Les quelques salles que l’on avait sont fermées depuis plusieurs années déjà. Ce qui a un peu déshabitué le public haitien à la réalité des salles de ciné. Nos salles sont maintenant dans nos salons devant nos petits écrans humm…Bref ! Que devrait permettre ce protocole d’accord ?

Perspectives

Je suis plutôt optimiste quant à cet accord dans la mesure où il donnera une meilleure visibilité aux acteurs haïtiens. En ce sens l’Afrique saura les talents de nos acteurs. Cela permettra aussi de montrer certains aspects de la culture et de la réalité haïtienne à l’Afrique. Cela mettra les talents haïtiens en concurrence avec les talents du continent africain, terre de nos ancêtres.

Là où cela devrait représenter gros, c’est l’aspect économique de la question. Est-ce que cette nouvelle ouverture pour le cinéma haïtien rapportera à ce secteur en terme de productivité ? On n’a qu’à espérer que ce soit le cas. Il faudrait que cela rapporte au secteur et que le partage continue en ce sens.

Je crois aussi que nos producteurs devraient faire plus d’efforts. Car non seulement leurs travaux seront appréciés par un plus large public mais aussi ils seront soumis à l’épreuve de nombreux critiques. Mais pour l’instant ce que je pourrais souhaiter c’est que ce protocole d’accord porte ses fruits. Pour une plus large appréciation des talents des deux espaces, pour le bonheur des fans du cinéma.

© Billy James RAYMOND

Partagez

Commentaires