post

Dany Laferrière est élu à l’académie française !

275*183
(Par cominmag.ch)

275*183
(Par cominmag.ch)


Depuis la mort d’Hector Bianciotti le 12 juin 2012, il restait une place vacante à l’académie française. La condition sine qua none pour faire partie de ce royaume dit-on des immortels de la langue française est qu’il faut passer par des élections. Ces dernières ont bien eu lieu ce jeudi 12 décembre 2013. Et ce jour est devenu une date historique pour Haïti et pour le Québec. C’est Dany Laferrière qui est devenu l’heureux élu et qui va occuper le fauteuil numéro 2. Il y a de quoi être fier…

Le 13 avril 1953, Windsor Klébert Laferrière est né à Port au prince, capitale d’Haïti. Par crainte des représailles du gouvernement de François Duvalier il a été envoyé vivre avec sa grand-mère à Petit Goave. De retour à Port au Prince vers l’âge de 11 ans, il y fait des études secondaires. Etant devenu chroniqueur culturel à l’hebdomadaire le Petit Samedi soir et a radio Haïti inter, il allait par la suite fuir le régime de Duvalier. Il craignait d’être assassiné comme son ami Gasner RAYMOND alors âgé de 23 ans.

Parti pour Montréal, il a pu travailler dans des usines jusqu’en novembre 1985. A cette date son roman intitulé comment faire l’amour a une Nègre sans se fatiguer est publié. Ceci lui a donné une bonne visibilité.

Ecrivain, intellectuel et scénariste canadien il s’est engagé dans la littérature avec audace. Il a reçu beaucoup de récompenses pour ses œuvres. Entre autres, en 2002 prix RFO du livre pour «cette grenade dans la main du jeune Nègre est-elle une arme ou un fruit ? » En 2009, pour son roman intitulé « L’énigme du retour », il a reçu le prix Médicis. Puis, le Grand prix du livre de Montréal pour « L’énigme du retour ». En 2010, grand prix littéraire international Métropolis bleu. Encore en 2010, doctorat honorifique de l’Université du Québec à Rimouski. Et le dernier en date, c’est bien sûr son élection à l’académie française au premier tour du scrutin.

Quant au scrutin il a été élu avec un total de 13 voix sur 23 dans l’académie française fondée par richelieu en 1635. Cette élection est historique à mon avis puisque Dany Laferrière est devenu le 2e noir à être élu à l’académie. Il est devenu aussi le premier Québécois et le premier Haïtien à siéger sous la coupole. En plus il est devenu le plus jeune actuellement à l’académie. C’est bien un grand évènement pour Haïti et pour Montréal.

Actuellement en Haïti pour le festival du film québécois en Haïti, Dany a exprimé toute sa fierté et tout l’honneur qu’il a d’être élu. Sa femme et ses enfants aussi sont heureux de voir Dany devenir un immortel de l’académie. Beaucoup de messages de congratulations et de satisfactions sont venus de par le monde pour saluer cette élection.

En Haïti, tout comme à Montréal, on est heureux de voir un fils de la terre d’Haïti qui aura entre autres, comme tous les académiciens, la mission de veiller au respect de la langue française et d’en composer le dictionnaire. Il occupera le fauteuil de Montesquieu et d’Alexandre Dumas fils. Dany nous sommes fiers de vous et déjà bon travail cher académicien. Continuez à produire et à donner de beaux exemples.

@Billy James RAYMOND

post

Madiba, l’humanité ne saura t’oublier!

Crédit  photo: 600*430-theelders.org

Crédit photo: 600*430-theelders.org



Vibrants hommages, grandes émotions, profonds regrets, sympathies partagées, grand dévouement etc. autant de gestes, sentiment et plus encore sont manifestés à la disparition de ce grand icone mondial qu’est Nelson Mandela. Certes son corps physique n’a plus de vie mais Madiba continuera d’exister…

La vie de Mandela sur terre aura été extrêmement remarquable et exemplaire. Certes comme la vie de tout être humain, je suppose qu’elle n’aura pas été parfaite. Néanmoins tellement de merveilleuses choses ont été accomplies pendant cette vie, même son imperfection ne devient guère importante. De par le monde, les articles pleuvent depuis sa disparition. Beaucoup de gestes, de messages, d’interventions sont faits et envoyés en son honneur. Mais une fois les différentes célébrations auront pris fin, cessera-t-on d’honorer la mémoire du grand Madiba ? Certainement non.

Je ne veux pas faire ici l’énumération de tout ce que ce grand homme aura rendu et surement continuera de rendre comme service à l’humanité, d’ailleurs je ne pourrais point. Mais je veux aussi modestement lui rendre hommage à travers ces quelques lignes.

L’humanité ne saura oublier Madiba par ce qu’il a été un héros hors pair sa vie durant. A travers sa vie, les décisions qu’il avait prises on aura toujours à trouver des exemples, des traces à suivre. On ne saura oublier Madiba parce qu’il est un héros unique en son genre. Les actions qu’il a posées pendant le règne de l’Apartheid, sa présidence et même jusqu’à sa mort suffisent pour témoigner.

Comme il a lui-même déclaré dans le Rand Daily Mail : «toute ma vie je me suis consacré à la lutte pour le peuple africain. J’ai combattu contre la domination blanche et j’ai combattu contre la domination noire. J’ai chéri l’idéal d’une société libre et démocratique dans laquelle toutes les personnes vivraient ensemble en harmonie et avec les mêmes opportunités. C’est un idéal pour lequel j’espère vivre et agir. Mais, si besoin est c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir. »

Madiba a aidé son pays à devenir un pays uni et démocratique. Le monde entier lui doit reconnaissance. Son parcours et ses actions sont uniques. Il était courageux. Il a travaillé pour la paix et son message a touché des millions de cœur à travers le monde. Comment oublier un tel homme ? Son histoire, ses actions et son parcours doivent être enseignés dans les universités, les écoles, les associations… à travers le monde.

Il faut perpétuer la mémoire de ce grand homme de génération en génération. Les enfants, les jeunes, les vieux… du monde entier doivent savoir ce qu’il a fait, les services qu’il a rendu au monde entier. Partout ses messages, ses citations etc. doivent rayonner car l’humanité ne saurait en aucun cas oublier cet homme hors du commun.

Adieu Madiba ! Que ton âme repose en paix. Mais nous ne t’oublierons jamais.

@ Billy James RAYMOND