crédit photo:pixabay.com

Nécessité historique, devoir de mémoire, obligation patriotique l’exigent. De quoi s’agit-il ? Au fait, les années ont passé voici pas grand-chose a été changé depuis l’indépendance de ce pays. Ce premier janvier 2 105 est donc le 211e anniversaire. Une indépendance acquise au prix du sang de nos ancêtres. Deux siècles et une décennie se sont écoulés qu’est ce qui a changé depuis ? Luttes fratricides, pillage des deniers publics, maintenance de la masse dans la pauvreté, éducation au rabais, misère, chômage et j’en passe. Les intérêts mesquins et la mauvaise volonté de nos dirigeants nous ont conduits une instabilité politique grave.
Le 28 juillet 1915, « l’oncle Sam » décide de venir mettre de l’ordre en personne. Le pays est occupé jusqu’en 1934. Les instabilités qui se sont abattues comme des tempêtes sur une Haïti martyrisée ont provoqué une occupation étrangère. Cette année 2015 ramènera le 100e anniversaire de cet évènement. Et pendant ce temps, qu’est ce qui a changé au pays ? A-t-on pris une autre direction ? J’en doute…
Voilà 5 ans qu’un violent séisme a ravagé le pays. Cependant, jusqu’à date certaines personnes ne sont pas encore relogées. Quant à la reconstruction elle pose réellement problème. Même le palais national n’a pas été reconstruit. Cependant la propagande envahit notre quotidien. Qu’a fait ce beau petit pays pour mériter tout cela ? Pourquoi ne peut-on pas produire des dirigeants responsables dans ce pays ? Pourquoi nos concitoyens et concitoyennes ne sont pour la plupart des gens honnêtes et sérieux ?
Quatre ans déjà que des élections devaient être organiser dans le pays pour renouveler le personnel politique. Mais le démon de l’instabilité nous guette tellement que nos laideurs sautent aux yeux à travers nos intérêts mesquins. Nous sommes aveuglés qu’on ne peut même pas nous entendre. Il faut toujours que monsieur « l’international » vienne nous dicter ou nous rappeler les règles du jeu. On est obligé d’avoir recours des consensus au bord du précipice alors que l’on pouvait éviter le pire. « Haïti, mère patrie » pourquoi tes enfants te font souffrir autant ?
En 2 015, il faut nécessairement réaliser des élections honnêtes, libres, démocratiques. A-t-on l’espoir que demain sera meilleur? Nos futurs dirigeants pourront-ils faire mieux ? Est-on prêt en tant qu’Etat-nation à prendre notre destin en main ? Oui 2015 sera une année spécial pour Haïti. Il faut travailler pour que la Minustah parte. Il faut de nouvelles élections. Il faut reconstruire le pays dans la transparence. Il faut que ceux qui iront nous représenter ne passent point les intérêts nationaux au second plan. Il faut, il faut, il faut…
Bref, il faut cesser d’être théorique, d’être si bon dans nos discours et si mauvais dans nos actions. Je souhaite le meilleur au pays, le meilleur à tous mes compatriotes, à nos amis d’ici et d’ailleurs. Haïti attend beaucoup de ses enfants. Donc il faut que nous agissions vite pour aider notre mère patrie. Aidons-la pour l’avenir des plus petits. Aidons-la pour les générations futures. Ne perpétuons pas nos tares, nos laideurs, nos mesquineries. Faisons table rase de ces défauts qui nous font nous détester, d’être égoïstes. Cultivons l’amour, la paix. Travaillons pour une autre Haïti !
© Billy James RAYMOND

The following two tabs change content below.
billy
Fils de la terre d'Haiti, je vise l'excellence et je crois dans le travail assidu et constant. J'ai une formation en sciences economiques et en sociologie. Je veux travailler pour apporter ma contribution dans le progres du monde. Merci de toujours visiter ma site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *