Crédit photo: www.radiotelevisioncaraibes.com

Crédit photo: www.radiotelevisioncaraibes.com

Incontestablement le football est le sport roi en Haïti comme dans beaucoup d’autres pays d’ailleurs. Tant au niveau club que sélections nationales la fièvre est là. Pendant ce mondial 2014 au Brésil beaucoup peuvent constater certaines choses qui fâchent. Des choses qui, malencontreusement dérangent beaucoup de gens. D’ordre structurel ou conjoncturel ces choses peuvent  mettre en colère ou tout bonnement dérangent…

1.- Coupures de courant récurrentes 

Ce n’est pas un problème qui date d’hier. D’ailleurs on peut même dire qu’il est d’ordre structurel. Néanmoins, pendant la retransmission des différents matchs l’EDH avait promis une amélioration. Pour certaines régions c’est tenu mais pour d’autres le «Blackout» persiste. Imaginez un instant que vous vous êtes installé devant votre petit écran. Tout est prêt le match commence dans un peu moins de 10 secondes. Et… boom coupure de courant. Cela m’est déjà arrivé au moins 3 fois pendant le tournoi…

2.- Le délire de certains medias

Mon ami mondoblogueur haïtien Osman avait écrit un article sur la décadence des medias dans le pays notamment la radio. Avec la prolifération des medias à Port au Prince spécialement, nous sommes envahis par des «massacreurs» des règles du métier. Et cela fait beaucoup de tort lors des retransmissions. Des chroniqueurs médiocres font du bruit haut et fort sur la bande FM. Cela dérange.

3.-  Tendance à entraver les prochaines élections au pays.

Les élections législatives et municipales devraient avoir lieu cette année au pays. Et juste avant l’ouverture du mondial j’ai entendu plusieurs hommes politiques dans des discours qui m’ont choquée. Pas forcément le discours qui m’a dérangé mais le fait décrié. A titre d’exemple le professeur a l’université et coordonnateur générale de l’OPL Sauveur Pierre Etienne. Dans son discours il disait que le déroulement du mondial pouvait démotiver les acteurs des élections. Tout cela, par ce qu’on aime le foot. Cela m’a paru dérangeant puisque quand il s’agit d’administration il faut être efficace et efficient. Sa déclaration m’a montré l’état de notre administration publique en quelque sorte.

4.- La pression des supporteurs adverses

Quand son équipe est sur le point de perdre ou subit un match on est littéralement sous pression. Chez nous la passion est tellement élevée qu’à ces moments les huées des supporteurs de l’équipe adverse font mal. En d’autres termes, ça dérange. Et dans la foulée, les paris, les pronostics acharnent l’ambiance. On peut se sentir mal même si l’on est habitué. Cela va même jusqu’à des règlements de compte.

5.-   Cours renvoyés à cause d’un match de foot à la fac.

L’équipe qu’il supporte va jouer. Et le voilà qui arrive sur la cour de la fac où il devrait dispenser un cours. Les étudiants bien sûr sont là. Et à la surprise générale, il annonce que le cours est annulé à cause du fait que son équipe va jouer. Bref, cela dérange ceux qui ne sont pas fans du foot mais fait l’affaire des fidèles téléspectateurs. Comme on dit en créole haïtien : « tout sa k’ pa bon pou youn li bon pou yon lò.t» (la mort d’un sergent fait l’affaire d’un caporal). Est-ce la passion du foot ou autre chose ?? A vous d’en juger.

© Billy

The following two tabs change content below.
billy
Fils de la terre d'Haiti, je vise l'excellence et je crois dans le travail assidu et constant. J'ai une formation en sciences economiques et en sociologie. Je veux travailler pour apporter ma contribution dans le progres du monde. Merci de toujours visiter ma site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *